CLASS-EDU Site personnel de conseils pédagogiques/didactiques
Accueil du site > Analyse de l’activité enseignante > Etudes et recherches > Des articulations entre les disciplines

DEA complexité des situations éducatives

Des articulations entre les disciplines

dimanche 1er juillet 2007, par classedu

Mémoire de DEA , Sous les directions de Messieurs ARDOINO & BERGER, Université de Paris 8

SOMMAIRE :

- 1-Remarques liminaires
- 2-Implications et interactions
- 3-Discipline et in-discipline
- 4-Articulations et pureté
- 5-Simulation de leçons articulant diverses branches disciplinaires (autour de l’objet d’étude "montre et horloge" ; du concept de "chronologie" ; et des différentes logiques disciplinaires du concept de "temps »)
- 6- Rebonds théoriques
- 7- Du pluriel articulé à enseigner... pour conclure.
- 8- Bibliographie et annexes.

Les situations éducatives sont fort complexes, comme l’indique l’intitulé du DEA "Approches plurielles de la complexité des situations éducatives". Comprendre un fait éducatif exige souvent de multiples éclairages notionnels pour une meilleure intelligibilité. Les Sciences de l’Education s’inscrivent au pluriel dans le champ des Sciences Humaines et de la Société. Etudier avec pertinence une situation de classe implique diverses connaissances spécialisées qui appellent un regard sociologique, psychologique, économique, psychanalytique, psycho-sociologique, historique, anthropologique, ethnologique, ou même philosophique... Les recherches en éducation font ainsi appel à des modèles de compréhension et à des procédures méthodologiques variées. Avec cette forte caractéristique, les Sciences de l’Education occupent une place privilégiée pour répondre aux interrogations complexes de notre société contemporaine, comme à de nouveaux défis pédagogiques qui se posent dans des classes dont une caractéristique fondamentale actuelle est la grande hétérogénéité des élèves (quant à leurs niveaux, résultats, compétences, performances, difficultés, motivations, attentes et origines socio-professionnelles ou ethniques) et des savoirs transmis (avec un accroissement spectaculaire des connaissances à enseigner et une reconnaissance nouvelle des matières dites de "sensibilité" qui exigent aussi de nouvelles "cases horaires"). Cette complexité observée conduit à réfléchir à des pratiques pédagogiques plurielles susceptibles d’éveiller par ailleurs à une pensée plurielle que les questions humaines et de société actuelles exigent chaque jour davantage.

P.-S.

Philippe Clauzard, 1995, tous droits réservés, extraits de DEA, Unversité Paris 8

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0