CLASS-EDU Site personnel de conseils pédagogiques/didactiques
Accueil du site > Formation professionnelle des enseignants > Former des enseignants professionnels. Quelles stratégies ? Quelles (...)

Former des enseignants professionnels. Quelles stratégies ? Quelles compétences ?

mardi 1er février 2005, par classedu

- Comment former des professionnels de l’enseignement ? Comment rendre la formation vraiment " professionnalisante " ? S’il a toujours été question de formation professionnelle, pour les enseignants du premier degré, les réponses apportées ne satisfont pas plus aujourd’hui qu’hier, au regard des exigences requises pour l’exercice d’un métier qui n’a cessé et ne cesse d’évoluer…

- Que l’on observe les conditions d’exercice ou les ambitions assignées à l’école. " Les compétences " nécessaires à l’enseignant d’aujourd’hui ne sont donc pas les mêmes que celles exigées au début du siècle dernier et que celles requises il y a encore dix ans. Faut-il insister sur le fait que l’école s’est démocratisée et que, moins élitaire, elle se consacre aujourd’hui, non sans difficulté, à faire en sorte que " tous apprennent ". Non sans difficulté, si l’on considère notamment la diversité culturelle et ethnique des publics scolaires, l’hétérogénéïté des acquis scolaires, les concentrations de populations cumulant les difficultés etc… Dans ces conditions " faire apprendre " est devenu complexe. Il ne suffit plus que l’enseignant maîtrise des " savoirs théoriques " et scientifiques, qu’ils soient disciplinaires ou didactiques. Il est indispensable qu’il dispose de " savoirs pratiques issus de l’expérience quotidienne de la profession " nous dit Marguerite Altet, professeur en Sciences de l’Education et directrice de l’IUFM des pays de Loire.

- Comment faire, comment et quand décider de quoi faire ? Les réponses sont nécessairement toujours plus individualisées pour les élèves et plus adaptées au contexte. Ces réponses constituent " les savoirs de l’enseignant professionnel ", le plus souvent construits par l’expérience, empiriquement d’abord, mieux formalisés et théorisés ensuite. Des savoirs dont l’importance s’est accrue au point qu’ils ne peuvent plus demeurer absents de la formation. Dans leur livre collectif, les chercheurs concernés (1), le confirment : " S’il est vrai que les compétences se construisent au gré de l’expérience anticipée et d’une réflexion sur l’expérience, il faut à l’évidence incorporer au cursus de formation des dispositifs intégrant expérience et réflexion " en formation initiale comme en formation continue. Des démarches déjà expérimentées, observées ici où là constituent un appui réel : analyse de pratiques, vidéo formation, écriture, stages et autres formes de présence sur le terrain, travail à partir de récits ou d’images de la pratique, initiation et participation à la recherche… Des dispositifs pour " apprendre à voir et à analyser " les pratiques, " apprendre à dire, écouter, écrire, lire, expliciter " car pour construire et confronter des éléments d’analyse il faut entrer en interaction, " apprendre à réfléchir " sur sa pratique, " apprendre à faire pour affronter progressivement la complexité des situations ".

- Les recherches menées dans les pays nordiques ont montré que la phase la plus importante pour construire sa professionnalité est celle de l’accompagnement des enseignants débutants dans les trois premières années. Ainsi, des expériences existent, permettant des allers-retours entre terrain et formation au cours des premières années, qui développent l’attitude réflexive. Marguerite Altet rappelait récemment qu’ " une enquête menée auprès des débutants dans l’académie des Pays de Loire, confirmait que l’absence de temps et de disponibilité pour l’échange avec les autres enseignants fait le plus défaut ". La confirmation d’un besoin qui appelle les moyens et le soutien institutionnels indispensables.

- L’impératif ? Former à un " savoir analyser " mais aussi à " un vouloir analyser " pour " former à la lucidité qui est une compétence professionnelle, loin d’être un luxe personnel dans les métiers de l’humain " pourrait conclure Philippe Perrenoud sociologue à l’université de Genève .

- " Former des enseignants professionnels. Quelles stratégies ? Quelles compétences ? " 1998, de Boeck Université, L.Paquay, M. Altet, E. Charlier, P. Perrenoud.

- Table des matières

- Introduction. Former des enseignants-professionnels. trois ensembles de questions - Léopold Paquay, Marguerite Altet, Évelyne Charlier & Philippe Perrenoud

Former des enseignants-professionnels Trois ensembles de questions D’un symposium à un ouvrage Pour qui cet ouvrage ?

- 1. Les compétences de l’enseignant-professionnel : entre savoirs, schèmes d’action et adaptation, le savoir analyser - Marguerite Altet

Le modèle actuel de l’enseignant-professionnel La spécificité de la profession enseignante Les compétences et savoirs de l’enseignant-professionnel Une formation à l’analyse des pratiques et à la réflexion

- 2. Le travail des représentations dans la formation des enseignants - Simone Baillauquès

Compétences professionnelles et représentations du métier et de la formation La formation, lieu d’un travail sur les représentations Pratiques et problèmes de recherche Conclusion…

- 3. La formation à la complexité du métier d’enseignant - Louise Bélair

Contexte socio-politique des dispositifs expérimentés… Les principes sous-jacents au dispositif de formation… Les concepts articulés dans la formation… Les compétences à redéfinir et à structurer. Effets des formations expérimentées… Quels processus activer dans la formation ?

- 4. Formation pratique des enseignants et naissance d’une intelligence professionnelle - Michel Carbonneau et Jean-Claude Hétu

Introduction Une expérience de formation à la pratique Tentative de modélisation Conclusion

- 5. Former des enseignants-professionnels pour une formation continuée articulée à la pratique - Évelyne Charlier

L’enseignant, un professionnel Les compétences professionnelles ? Une formation articulée à la pratique… Conclusion.

- 6. Démarche clinique, formation et écriture - Mireille Cifali

Introduction Espace de la clinique Formation Formateurs Écriture

- 7. Du stagiaire à l’expert : construire les compétences professionnelles - Nadine Faingold

Introduction En quoi consistent les compétences professionnelles des enseignants-experts ? Les deux axes de la formation Conclusion…

- 8. Compétences professionnelles privilégiées dans les stages et en vidéo-formation - Léopold Paquay et Marie-Cécile Wagner

Introduction… Six paradigmes relatifs au métier d’enseignant… Pratiques des stages de terrain Pratiques du micro-enseignement et de la vidéo-formation : compétences et stratégies privilégiées En guise de conclusion…

- 9. Le travail sur l’habitus dans la formation des enseignants. Analyse des pratiques et prise de conscience - Philippe Perrenoud

Une action pédagogique mobilisant l’habitus… Prise de conscience et transformation des schèmes Dispositifs de formation Former à la lucidité ?

- 10. L’enseignant comme " acteur rationnel " quelle rationalité, quel savoir, quel jugement ? - Maurice Tardif et Clermont Gauthier

Jeux de pouvoir et enjeux du savoir en recherche… Les conceptions du savoir : l’idée d’exigences de rationalité et son intérêt pour la recherche. Le savoir enseignant - une raison pratique, sociale et tournée vers autrui… En guise de conclusion…

En conclusion. Fécondes incertitudes ou comment former des enseignants avant d’avoir toutes les réponses - Philippe Perrenoud, Marguerite Altet, Évelyne Charlier & Léopold Paquay

De quelle " nature " sont les compétences de l’enseignant-expert ? Comment les compétences professionnelles se construisent-elles ? Comment former à ces compétences professionnelles ?

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0