CLASS-EDU Site personnel de conseils pédagogiques/didactiques

Le portfolio ou portefeuille de compétences

dimanche 8 avril 2007, par classedu

Le portfolio scolaire a à voir avec le debriefing scolaire et le journal des apprentissages des élèves (précédemment évoqué en ces termes : qu’ai je fait ? pourquoi ? comment ? A quoi ça sert ? qu’ai-je retenu ? Qu’est-ce que j’en pense ?). Si dans le journal des apprentissages, l’élève dit, commente, réfléchit sur ce qu’il vient d’apprendre, sur son activité scolaire, avec son portfolio, il retrace son parcours scolaire, il souligne son itinéraire d’apprentissage avec ses points forts, ses points d’ancrage et les points qu’il a conforter, à développer, à revoir dans une optique de responsabilisation de sa scolarité.
- De la même manière, le portfolio du professeur en formation, un portfolio professionnel, retrace l’acquisition de ses compétences pour son métier.. A partir de traces à analyser, l’enseignant en formation présente et suit ses compétences de manière ordonnée et réflexive.
- C’est un outil de développement personnel et professionnel qui projette l’acteur plus loin que les seuls murs de la classe de cours, lui fait prendre en charge de manière active sa formation par la reconnaissance de ses points forts sur lesquels s’appuyer et des points à retravailler.

- Le portefeuille de compétences est un outil d’analyse et de synthèse des expériences personnelles, sociales et professionnelles en vue de faire émerger les compétences qu’elles ont engendrées, c’est donc un outil pour prendre conscience de ses compétences incorporées et en développement, à développer, une photographie (avec preuves) et une analyse de points d’ancrage et de points à développer dans une formation où l’apprenant est responsabilisé dans sa formation.

- Quelques définitions :

- Portfolio : collection d’informations personnelles qui décrivent, documentent, illustrent les résultats obtenus par une personne au cours de son apprentissage, de sa carrière ou de sa vie sociale.
- ePortfolio : un portfolio qui s’appuie sur des media et des services électroniques.

- Formats de portfolio :

• CV étendu • Dossiers de preuves de compétences

- Buts du portfolio :

• réfléchir pour agir sur son apprentissage et sa carrière • gérer son développement professionnel continu • valider les acquis, certifier les compétences • compléter ou remplacer des examens • chercher un travail

-  Présentations :

- Le portfolio traditionnel se présente sous la forme d’un dossier carton ou d’un cahier, contenant un ensemble de textes, d’images, de dessins... Il est souvent utilisé pour illustrer le travail d’un élève, pour rendre compte de son cheminement éducatif. Il peut alors servir de base pour mieux se connaître et s’orienter. Dans le monde du travail, le portfolio est un outil de validation des compétences et de reconnaissance des acquis. Il se confond alors avec le portefeuille de compétences. "On utilise la technique de l’apprentissage réflexive et attestative, explique Serge Ravet, directeur de l’association Eifel (European institute for e-learning). On réfléchit sur ce qu’on a fait, on restitue la trame de ses expériences, on en extrait ses compétences, et on rassemble toutes les preuves papier de ses qualités sociales et professionnelles, acquises pendant sa formation, des stages ou diverses activités, mêmes associatives."

- Le portfolio est à l’origine un recueil de travaux effectués dans des métiers artistiques tels que celui de photographe ou d’architecte. Ces derniers choisissent dans l’ensemble de leurs œuvres celles qui les représentent le mieux et qui marquent leur évolution artistique. Le portfolio en éducation reprend ces deux notions de représentativité et de progression pour en faire un instrument d’apprentissage et d’évaluation.

- Cet outil est largement répandu aux Etats-Unis et au Canada à tous les niveaux d’enseignement, depuis les classes maternelles jusqu’à l’université. La majorité des sources citées proviennent du Québec car les travaux sur cet outil sont majoritairement produits outre atlantique ; significativement, la première conférence internationale francophone consacrée au portfolio numérique s’est tenue à Québec en avril 2006.

- Le portfolio est beaucoup moins utilisé en Europe et en France à l’exception notable du Portfolio des langues développé par le Conseil de l’Europe et repris en 2005 par l’Union européenne avec l’Europass. Cependant, une évaluation fondée sur les compétences à atteindre plutôt que sur le résultat brut pourrait modifier les pratiques pédagogiques et inciter les acteurs du système éducatif français à introduire plus largement cet outil.

- Le portfolio sur support numérique : Il se définit comme un dossier évolutif qui rassemble des travaux et « œuvres » que l’élève a produit durant une ou plusieurs années. Il présente également des appréciations des professeurs, des jugements personnels, les commentaires de ses parents et amis, des auto-évaluations ; l’ensemble doit témoigner de la réflexion menée sur son propre apprentissage. Il s’inscrit dans un courant d’évaluation qualifiée d’authentique, puisque cette forme d’évaluation exige d’illustrer les connaissances ou les habiletés dans des situations réelles d’apprentissage.

- Un document d’information publié en mai 2002 par le ministère de l’éducation du Québec « Portfolio sur support numérique » identifie trois types de portfolios selon leur rôle et leurs fonctionnalités :

- le portfolio, dossier d’apprentissage comprend des travaux de toutes sortes et des réflexions sur ces travaux qui attestent des progrès de l’élève sur une période donnée ;
- le portfolio, dossier de présentation donne à voir les meilleures productions de l‘élève
- le portfolio, dossier d’évaluation. Y sont rassemblées les productions de l’élève, des observations diverses et des auto-évaluations.

- Les portfolios numériques permettent d’inclure des travaux de différentes natures : textes écrits, productions artistiques, fichiers sonores et visuels, réalisations individuelles ou collectives.

- Un exemple de portfolio numérique : le portfolio APOM

Créé au Québec par le réseau pour le développement des compétences par l’intégration des technologies (RECIT), le portfolio APOM est utilisable du primaire au secondaire, peut être utilisé depuis l’école ou la maison et ne nécessite pas d’expertise technique de la part des enseignants. Il s’agit d’un outil informatique constitué d’un ensemble de fiches et d’un système de gestion de celles-ci. La fiche peut comporter le travail réalisé par l’élève ou un lien vers son travail, ou bien encore des liens vers des travaux dans des disciplines complémentaires. L’élève gère ses droits d’accès et peut permettre à d’autres élèves d’accéder à son portfolio.

- Autre exemple, le portfolio : outil d’évaluation et de développement pour les enseignants

Les Etats-Unis utilisent depuis une dizaine d’années les portfolios dans les programmes de formation des enseignants stagiaires ou pour ceux en exercice. Le concept a été d’abord utilisé pour les étudiants en formation avant d’être préconisé pour les enseignants en exercice. Il a pour objectif de permettre à l’enseignant de réfléchir sur sa pratique professionnelle, d’évaluer l’efficacité d’un cours et de contribuer à une meilleure connaissance de soi. On peut parler de «  portfolio : vers une pratique réflexive de l’enseignement » ou de «  portfolio de développement professionnel continu »

- Le portfolio européen des langues (PEL)

Le PEL est un document personnel qui permet à tout apprenant en langues de consigner ses compétences linguistiques et expériences culturelles. Il comporte trois parties : un passeport des langues qui résume les niveaux de compétences en langues et les expériences de contacts avec d’autres pays ; une biographie langagière et un dossier sur ses démarches et résultats. Les modèles de PEL varient selon les pays et les contextes éducatifs. Ils répondent cependant à des critères communs et sont obligatoirement examinés par un Comité européen de validation. (Source : CIEP)

- Liens internet sur le portfolio

- http://www.ciep.fr/sitographie/ries...

- http://www.renupi.org/article.php3?...

- http://www.renupi.org/IMG/pdf/ePorf...

- http://emploi.france5.fr/emploi/tro...

- http://www.iufm.fr/reseau-iufm/semi...

- Livres :

- Bilan-portfolio de compétences, Histoire d’une pratique , Bellier-Michel Langue français, Éditeur Publications universitaires romandes

P.-S.

Référence : Bilan-portfolio de compétences, Histoire d’une pratique , Bellier-Michel, Éditeur Publications universitaires romandes

ClassEdu.com , 2007/édité par eduactive.info

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0