CLASS-EDU Site personnel de conseils pédagogiques/didactiques

Interroger des photos

dimanche 25 octobre 2015, par classedu

La photographie est un document informatif, substitut du réel, mais ce n’est pas le réel. La photographie de paysage n’est pas identique au terrain (absence de la 3e dimension, cadrer ; imposé). Elle renseigne sur l’art du photographe, sa sensibilité, ses intentions ; elle renseigne aussi sur la géographie physique, humaine, la nature et la société. Comme tout document, il faut apprendre à l’interroger pour en tirer des informations nécessaire ; : la construction du savoir. L’acquisition de cette compétence méthodologique relative à la lecture : ; l’image permet de développer des compétences disciplinaires et transversales. Compétences à travailler

Compétences disciplinaires Géographie

- Lire une photo en tenant compte de l’angle de vue et en distinguant si nécessaire les diffèrents plans.
- Identifier et décrire les paysages français à partir de photographies.
- Découvrir des lieux, prendre conscience des éléments naturels et humains, des traces de l’activité humaine.
- Analyser différentes prises de vue, reconnaître un même lieu pris sous différents angles et à différents moments.
- Orienter la photo à l’aide d’un plan pour localiser l’endroit d’où elle a été prise.
- Faire un croquis à partir d’une photo, le légender.
- Comparer la représentation, à des échelles différentes, d’une même réalité, passer d’une échelle ; l’autre, passer d’une représentation à l’autre. Dans le domaine de la langue
- Acquérir, mémoriser et réutiliser un vocabulaire précis.
- Utiliser des tournures interrogatives.

Compétences transversales Dans la structuration de l’espace et du temps
- Comparer des champs d’observation, des cadrages d’un même espace photographié.
- Retrouver le temps qu’il fait, la saison, lire les ombres, orienter.
- Lire les traces du passé.

Dans le traitement de l’information
- Sélectionner des informations pour répondre à une question.
- Les organiser logiquement pour construire une argumentation. Dans la construction de la personnalité
- Affirmer ses choix, ses goûts esthétiques et les expliciter.
- Se montrer curieux de toute forme d’art ; se montrer désireux d’acquérir des repères culturels.

Documents retenus :

Toutes les photos sont prises en aval du fleuve, la même face du pont est photographiée mais selon des cadrages, des angles de vue différents.

- Doc. I : La Conciergerie (ancien Palais Royal de 1268-1314) se devine sous l’arche central.
- Doc. 2 : Le photographe est situé sur l’île de la Cité près de la statue d’Henri IV, les bâtiments visibles se trouvent sur la rive droite, le bâtiment Conforama est visible sur les deux photos.
- Doc. 3 : il est pris des berges de la rive droite au soleil couchant. Des traces du passé peuvent être identifiées : la flèche de la Sainte Chapelle (1248), l’un des pavillons d’entrée de la place Dauphine (1608), d’autres éléments sont plus récents : antennes de télévision...). il est possible de distinguer les éléments fixes et les éléments mobiles (péniches, cars, passants...).

mise en œuvre pédagogique

- Situation initiale :

- Partir de l’analyse comparée des différentes photos du Pont-Neuf à Paris (points communs et différences ?) ou partir du document 3 et comparer aux autres prises de vues. La situation initiale permet de faire émerger les représentations des élèves, leur approche sensible de l’image. Elle conduit à l’élaboration d’une grille d’analyse des photographies,
- Découverte du ou des documents : laisser les élèves verbaliser leurs impressions (la photo est-elle laide ?). leur faire expliciter leurs jugements à l’aide d’éléments retenus dans la photo (lumière, couleurs, activités...).

- Où :

- distinguer ce qui est loin, ce qui est près, les plans successifs.
- chercher où est situé le photographe : d’où la photo a-t-elle été prise ? (vue aérienne verticale ou oblique, du sol, d’un bateau. À quoi le voit-on ?
- chaque photographe a choisi de montrer une vue différente du pont. Est-il situé sur la même rive ?
- comparer les informations données par les photos. Quelle est la face du pont qui est photographiée ?

- Quoi ?

- évaluer la dimension des éléments (hauteur, distance).
- faire inventaire de tous les éléments présents dans les différentes photos.
- classer les éléments du paysage (éléments naturels, éléments créés par l’homme).
- quelles remarques fais-tu sur la partie du pont visible sur toutes les photos ?

- Quand ?

- chercher quel moment de la journée les photos ont été prises et justifier sa réponse.
- comment sont dirigées les ombres ? Où est placé le soleil ?
- la photo est-elle une vue habituelle ou témoigne-t-elle d’un événement particulier ?

- Comment ?

- faire des regroupements plus précis à l’intérieur de ces ensembles.
- quel est le type du paysage ?
- faire le dessin schématique : utiliser le papier pour mettre en évidence les grandes lignes du paysage

- Situation d’entraînement utiliser une grille méthodologique comme outil pour interroger la photo 4. Sur une photo, on aperçoit la Conciergerie et le haut des tours de Notre-Dame. La prise vue la nuit permet de voir les traces des feux arrières des voitures qui circulent sur la Voie expresse Georges-Pompidou.

- Activités de réinvestissement La fiche outil élaborée au cours de cette séquence sera réutilisée à chaque nouvelle lecture de photographie.

- Activités complémentaires en géographie, localiser les photos sur un plan de Paris, pour retrouver précisément l’emplacement des photographies et identifier et nommer des éléments caractéristiques. Pour chacune des photos, retrouver la place du photographe. Indiquer sur le plan l’emplacement par une croix et retrouver les éléments observés. Où se trouve la rive droite ? la rive gauche du fleuve ? l’amont et l’aval ? Quel est le nom de l’église dont tu vois la flèche sur la photo 3 ? quels monuments historiques sont visibles sur la photo 4 ? quel est le nom de l’axe de circulation vu sur la photo 4 ? Quel est son sens de circulation ? Comment cela permet-il de comprendre les traînées rouges du 4 ? utiliser des cartes à d’autres échelles pour voir les quartiers mis en relation par ce pont et les qui y conduisent.

- En histoire, Le Pont-Neuf est le plus vieux pont de Paris (premier pont en pierre construit entre 1578 et 1606).
- situer la période de sa construction, sur la frise chronologique du début du manuel, rechercher le roi qui a décidé la construction de ce pont.
- replacer les dates de construction des principaux monuments.

- En arts plastiques : travailler sur la lumière et représentations.

- Lectures complémentaires S Dressler, Un pont neuf sur le temps, Éd. Magnard

- Ressources documentaires Le guide vert Paris, Michelin. Les plans de Paris : plan de Turgot (1740) et un plan récent contes de Paris » : La rue du puits qui parle, Éd. Gallimard, « Folio Junior et Légendes »

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0