CLASS-EDU Site personnel de conseils pédagogiques/didactiques

Repères sur l’accueil en maternelle

mardi 2 novembre 2010, par classedu

L’accueil du matin, moment charnière de transition entre la famille et l’école est spécifique de la culture de l’école maternelle. L’enseignant en a toujours mesuré son importance. Ce moment a toujours existé et il a évolué : de la salle de jeux dans les années 70, il se déroule presque partout dans les classes avec cependant des différences notoires d’une école à une autre. Le dictionnaire définit l’accueil comme une « action, une manière de recevoir et un lieu dans lequel on accueille les visiteurs », les programmes parallèlement l’envisagent comme un véritable moment d’éducation (pour les élèves) mais aussi de communication (pour les enfants et adultes) dans l’emploi du temp s. Comment dépasser alors, les habitudes et les routines où on a pu s’installer ? DES QUESTIONNEMENTS POUR L’ENSEIGNANT ß Qui accueille-t-on (parents, nourrices, fratrie….) et pourquoi ? Quel rôle réserve-t-on à chacun ? ß Quelle réflexion au niveau de l’école sur l’accueil des parents ? Comment répondre à leurs attentes ? ß Comment peut-on répondre aux besoins des élèves (sécurité, mouvement, jeu, isolement) ? ß Comment accueille-t-on ? Quelle posture adopte-t-on ? ß Quels contenus, quelles activités peut-on mettre en place ? ß Combien de temps dure l’accueil, dans quels espaces de la classe, de l’école ? ß Quelle évolution sur l’année et sur le cycle ? ß Quel accueil spécifique pour les PS ? ß Qu’est ce qu’un accueil réussi ? DES REPONSES POSSIBLES Le « concept » d’accueil doit être réfléchi en équipe, en prenant en compte les besoins des élèves, les attentes des parents, le contexte socio-culturel, et la nécessaire évolution dans le cycle et sur l’ensemble de l’école maternelle. L’accueil est un sas affectif spatial et temporel. Son organisation pédagogique et les relations établies par les adultes doivent aider l’enfant à passer de l’environnement familial à l’environnement scolaire sans rupture insurmontable. Cependant le rôle de l’adulte accompagnateur est de laisser l’enfant accéder au statut d’élève grâce à une séparation chaleureuse mais brève. Par contre, s’il y a un projet avec les parents ou avec l’adulte accompagnateur (défini à la réunion de rentrée ex : lecture du cahier de vie, jeux de société…) ce moment de séparation peut être un peu prolongé. Dans tous les cas, le temps d’accueil est limité par un signal sonore et (ou) visuel (l’horloge en MS-GS) ritualisé.

(...)

Qu’est ce qu’un accueil réussi ? Un accueil est réussi quand tous les enfants ont été reçus, pris en compte, écoutés ; que chacun a trouvé sa place pour écrire, lire, dessiner, jouer, s’acquitter de ses tâches obligatoires ; par ailleurs, l’ambiance, le climat sont également déterminants. Aussi est-il nécessaire pour le bon déroulement de la matinée que l’accueil se déroule dans le calme, sans agressions, sans pleurs. Et si, à l’école élémentaire, l’élève avait lui aussi besoin d’un accueil de qualité ?


Bibliographie :

- Qu’apprend-on à l’école maternelle ? - MEN
- Pour une scolarisation réussie des tout-petits - Documents d’accompagnement des programmes - SCEREN
- Enseigner à l’école maternelle Quelles pratiques pour quels enjeux - Jacqueline PILLOT

Voir en ligne : Fiche source RectoVerso

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0