CLASS-EDU Site personnel de conseils pédagogiques/didactiques

Du travail de la mémoire

dimanche 2 avril 2017, par classedu

En comparaison avec l’ordinateur : mémoire vive et mémoire morte, on distingue deux types de mémoire chez l’homme.

- La mémoire à court terme qui permet de retenir pendant un laps de temps assez court un nombre d’informations limitées (entre 4 et 9), c’est cette mémoire que nous utilisons quand on nous donne un numéro de téléphone que l’on retient juste le temps pour le noter sur un papier.
- La mémoire à long terme qui permet le stockage définitif d’informations nouvelles. Certaines procédures permettent de stocker en mémoire à long terme des informations traitées en mémoire à court terme, par exemple le fait de répéter les informations à retenir comme lorsqu’on apprend par cœur. Grâce à la mémoire, en lisant, par exemple, on mobilise un certain nombre de connaissances autour d’un concept qui vont nous permettre de comprendre. Si le lecteur se trompe de concept, son cerveau sélectionne et analyse d’autres informations pour mobiliser d’autres connaissances plus satisfaisantes. Par exemple le mot « poids » peut se ranger sous le concept d’autorité, ou sous celui de masse et de densité. Il faut donc alimenter sa mémoire pour améliorer ses performances.


Apprendre une liste de mots (CP au CM2)

- Lire silencieusement les mots dans la liste.
- Apprendre les mots par cœur : les lire plusieurs fois, les copier, les compter, les observer, les ranger dans l’ordre alphabétique, les employer dans une phrase.
- Repérer les difficultés : souligner les lettres muettes, entourer les consonnes doubles, vérifier que tous les mots sont écrits.
- Pour contrôler, les réécrire sans modèle, et corriger à l’aide de la liste. Apprendre une poésie (CE1 au CM2)
- Lire silencieusement la poésie dans sa tête (repérer les mots qui ne sont pas compris).
- La relire une deuxième fois et pour chaque strophe, imaginer la scène.
- Illustrer rapidement chaque strophe. Imaginer comment interpréter un personnage, comme si la poésie devait être jouée au théâtre.
- La lire à haute voix. L’apprendre strophe par strophe.
- S’exercer à la réciter devant quelqu’un et imaginer être devant la classe.
- Apprendre un résumé (CM1/CM2)
- Préparer la leçon : repérer les paragraphes, encadrer les mots clés, préparer une question par paragraphe sur le thème le plus important. Souligner les réponses.
- Apprendre la leçon : prévoir l’apprentissage en plusieurs fois en fonction de la longueur du résumé à apprendre (jour 1 : apprendre les deux premiers paragraphes / jour 2 : révision des premiers et apprentissage des autres / jour 3 : révision du tout).
- S’entraîner à écrire les noms propres et les mots difficiles. Utiliser l’ardoise pour vérifier qu’il n’y a pas de fautes. Les écrire est une aide à la mémorisation.
- Faire contrôler par quelqu’un qui pose d’autres questions.
- Pour réviser, relire la leçon avant de partir le matin.
- Apprendre des tables (CE2 au CM2) / La lire plusieurs fois, la copier, retrouver le sens de l’opération (9x4=9+9+9+9=18+18=36).
- Ecrire la table sur son ardoise et vérifier les réponses.
- Tirer au sort des petits papiers où sont inscrits les multiples, trouver les résultats et vérifier.
- Relire la table, la réécrire dans l’ordre.

Voir en ligne : Fiche source RectoVerso

P.-S.

Rôle de l’enseignant pour aider à mémoriser

- Raisonner c’est-à-dire se centrer sur le contenu.
- Varier les situations (écrire, dire, lire).
- Manipuler ou se déplacer pour se souvenir.
- Ces outils méthodologiques doivent être connus des élèves et des parents. La réunion de parents est l’occasion de leur expliquer leur utilité.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0