CLASS-EDU Site personnel de conseils pédagogiques/didactiques

Apprendre à identifier le verbe

jeudi 14 septembre 2017, par classedu

Ce que le maître doit savoir : L’identification du verbe est le point d’entrée du programme. Elle requiert un travail de longue haleine sur lequel il faut revenir tout au long du cycle : certains verbes se repèrent aisément, d’autres sont dans des formes ou des contextes qui les rendent difficiles à identifier. On identifie le verbe dans une phrase en observant les modifications qui peuvent l’affecter (temps, personne, nombre) ou les éléments qui peuvent l’entourer (négation, nom ou pronom sujet). Il n’y a pas de procédure automatique, simplement des critères convergents plus ou moins nombreux :
- on met en évidence les variations morphologiques en fonction du temps et du mode en opérant chaque fois sur plusieurs registres temporels hier…, aujourd’hui…, demain… et non en se contentant d’un imparfait. C’est en particulier le cas lorsque le verbe est à un temps composé j’ai mangé où seul le passage au présent ou au futur aujourd’hui je mange, demain, je mangerai permet d’éviter que dans j’avais mangé, l’élève identifie le verbe comme étant avoir et non manger ;
- les autres variations morphologiques personne, nombre permettent de capitaliser les découvertes en construisant progressivement des tableaux qui en gardent la trace : le tableau de conjugaison est un point d’arrivée et non un point de départ ;
- la transformation négative ou la transformation affirmative confirment le statut du mot sélectionné. Si un élève peut se laisser aller à conjuguer le substantif malade dans l’énoncé Alexandre est malade, il ne pourra pas accepter de dire et d’écrire Alexandre ne malade pas. Il vaut mieux travailler par écrit de manière à ce que les élèves voient les phénomènes et puissent les désigner. Il peut, parfois, être nécessaire de noter des énoncés agrammaticaux pour faire toucher du doigt les impossibilités. On rappellera que la convention habituelle est de les marquer d’un astérisque ; au tableau, pour des enfants, on peut également barrer la forme fautive. Très vite, en situation de lecture et de production d’écrit, de nombreux problèmes se posent dans le repérage des verbes et des formes verbales les plus fréquentes dans les textes : il la porte, il est déjà arrivé etc. La plupart de ces subtilités ne sont pas au programme. Toutefois, leur présence dans les textes rencontrés et, en particulier, dans les textes nés des manipulations ou des activités rédactionnelles des élèves oblige l’enseignant à les affronter. Il ne s’agit pas d’enseigner des notions qui, à cet âge, seraient incompréhensibles, mais seulement de construire avec les élèves une progressive aisance face à toutes les situations langagières que l’on peut rencontrer en se donnant comme principal objectif des activités de repérage et de classement.

Éléments pour une programmation des activités

- Au Cycle II  : On peut faire approcher la notion par des jeux de substitution. Le repérage se fait ensuite par le constat de l’accord sujet verbe (recherche d’un sujet situé loin du verbe par exemple). L’attention peut être attirée lorsque la désinence ne s’entend pas (3ème personne du pluriel des verbes du 1er groupe). En production d’écrit, l’attention doit être systématiquement attirée sur l’accord. À la fin du cycle II, les élèves doivent savoir repérer le verbe dans les situations simples (construction sans inversion du sujet, verbe conjugué) et en connaître les principales

variations en nombre, temps et personne sur les temps de l’indicatif les plus usités (présent, imparfait, futur, passé composé). Ils doivent avoir assimilé et savoir utiliser le –nt du pluriel. Ils doivent savoir marquer le pluriel même quand il ne s’entend pas : ex. ils mangent.

- Au Cycle III :

- En CE2 :
- Identifier le verbe conjugué dans une phrase, dans des textes : observer et analyser les variations morphologiques – temps, personne, nombre - dans des textes simples ; On peut commencer par des verbes irréguliers fréquents (voir liste de fréquence en annexe X) pour introduire la catégorie du verbe en prenant appui sur les variations qui s’entendent. Repérer la place du verbe par rapport aux autres constituants (en particulier le groupe nominal en fonction sujet).
- Comprendre la syntaxe verbale : repérer la place du verbe dans la phrase, la relation au sujet, la relation aux compléments (sans distinguer entre les différents types de compléments) ; observer l’opposition phrase affirmative / phrase négative, opérer des transformations.
- Effectuer l’accord du verbe avec le sujet (prè requis : savoir repérer le verbe, savoir repérer le sujet) : observer systématiquement la chaîne d’accord ; procéder à un entraînement orthographique ; mettre en mémoire les marques graphiques dans les temps simples.
- Identifier et utiliser les temps les plus fréquents : observer les règles d’engendrement des formes temporelles ; dégager les régularités orthographiques, et les mettre en mémoire, comparer les temps ; dégager collectivement les notions de radicaux et de terminaisons. Commencer à construire les tableaux de conjugaison en les complétant progressivement au fil des rencontres.

- En CM1,

- Identifier le verbe conjugué dans une phrase, dans des textes : travail systématique de repérage à partir de textes variés et longs, présentant des variations syntaxiques.
- Classer les verbes selon des critères sémantiques (vocabulaire) et des critères syntaxiques : classer les verbes d’un texte en utilisant des critères sémantiques et syntaxiques (on pourra privilégier des catégories simples comme verbes d’action / verbes d’état, verbes transitifs / verbes intransitifs).
- Comprendre la syntaxe verbale : observer le fonctionnement des verbes dans la phrase, repérer la manière dont le complément est lié au verbe lorsqu’il y en a un (construction directe, construction indirecte), repérer les verbes sans compléments, avec compléments, avec plusieurs compléments ; dans le dictionnaire, observer les différentes constructions d’un même verbe et les changements de sens qu’elle induisent. Travailler systématiquement le passage des formes affirmatives aux formes négatives, pour bien asseoir la phrase négative écrite, y compris dans les temps composés et dans les formes avec compléments pronominaux ex. je ne le mange pas, je ne l’ai pas mangé. Comparer avec les LVE ou les LR.
- Effectuer l’accord du verbe avec le sujet (prè requis : savoir repérer le verbe, savoir repérer le sujet) : observer les temps composés, en particulier avec l’auxiliaire être ; mettre en mémoire les formes des participes passés. Identifier et utiliser les temps les plus fréquents : systématiser les tableaux de conjugaison et les mémoriser.

- En CM2,
- Identifier le verbe conjugué dans une phrase, dans des textes : l’identification est acquise en fin de cycle, dans des contextes fréquents, en dehors des verbes modaux, des pronominaux et des formes non conjuguées (infinitif, participe).

- Comprendre la syntaxe verbale : classer les verbes selon des critères syntaxiques construction intransitive il dort ; construction transitive directe Il lit le journal ou indirecte Il joue à la balle ; construction à double ou triple complément Il lance la balle à Pierre, Ce bateau nous emmènera de Marseille à Tunis ; construction attributive : Pierre est gentil. Les classifications permettent d’observer qu’un même verbe peut changer de sens selon sa construction : ex. jouer dans il joue avec ses cubes, il joue de la trompette, il joue à la bourse, il joue les mariolles, il joue avec nos nerfs, etc.
- Effectuer l’accord du verbe avec le sujet (prè requis : savoir repérer le verbe, savoir repérer le sujet) : Acquis dans les verbes fréquents aux temps simples ; acquis dans les verbes fréquents aux temps composés avec l’auxiliaire « être », approche des formes composées avec « avoir ».
- Identifier et utiliser les temps les plus fréquents : acquisition : le repérage des temps sauf pour des verbes rares ou dans des emplois peu fréquents (par exemple, le passé simple aux 1ère et 2ème personnes, l’imparfait du subjonctif). On consolide la mémorisation des tableaux de conjugaison.

Voir en ligne : Source et complément

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0