CLASS-EDU Site personnel de conseils pédagogiques/didactiques
Accueil du site > Connaissances didactiques, gestion des savoirs > Évaluer les compétences avec des cartes mentales

Évaluer les compétences avec des cartes mentales

jeudi 27 avril 2017, par classedu

Utiliser les cartes mentales pour évaluer les compétences est une idée assez peu répandue mais qui commence à faire son chemin à mesure que l’usage des cartes mentales se diffuse. La percée est encore timide dans les formations paramédicales. Souvent la complexité de la notion de compétence est mise en avant, quant à l’évaluation des compétences, ce serait encore pire. Ce blog traite régulièrement de ces questions.

J’y renvoie aussi régulièrement aux travaux d’illustres défricheurs. L’évaluation des compétences est une question ouverte et beaucoup d’avancées sont encore à réaliser surtout au plan des pratiques concrètes de formation. Cet article propose en conséquence une méthode particulière d’évaluation où les cartes mentales apportent quelques avantages non négligeables. A ce sujet, plusieurs tentatives ont été conduites ces derniers temps et une thèse chinoise a été soutenue il y a six mois sur le sujet. J’ai moi-même accumulé quelques expériences ces derniers mois dans le cadre de deux recherches portant sur la formation des compétences en formations paramédicales et / ou de management hospitalier.

(...)

Les cartes mentales, ou topogramme ou Mind Map font référence aux travaux sur la représentation spatiale de concepts (Buzan & Buzan, 2012) dès les années 1970. Une carte mentale n’est rien d’autre qu’un schéma arborescent, à partir d’un centre, dont naissent différentes branches avec leurs mots-clés. Les cartes mentales possèdent deux dimensions essentielles : des nœuds et des liens d’une part et une structure hiérarchique des concepts d’autre part.

La carte mentale est un outil qui organise graphiquement ce que nous savons ou pensons sur un sujet. Voir ce que nous pensons et constater son organisation hiérarchique nous aide à mieux contrôler le sujet d‘un point de vue métacognitif et réflexif.

La densité élevée d’idées, de représentations et de concepts dans l’espace réduit de la carte mentale est intéressante. Elle cumule deux visions : l’ensemble et le détail. Suite du propos de l’auteur ici : http://www.17marsconseil.fr/evaluer...

Voir en ligne : Suite de l’article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0