CLASS-EDU Site personnel de conseils pédagogiques/didactiques
Accueil du site > Amphi CLASSEDU > Pédagogie générale > Le learning centre est-il un modèle pédagogique pour l’école numérique (...)

Analyse critique d’un modèle du FADBEN

Le learning centre est-il un modèle pédagogique pour l’école numérique ?

dimanche 12 juin 2011, par classedu

Un nouveau « modèle » d’établissement à l’ère du numé­rique a été pré­senté au sémi­naire de l’ESEN en mars 2011. D’origine anglo-​​saxonne, il redessine le modèle péda­go­gique dominant du « tea­ching » par celui du « training » et du « learning », et cela grâce à des espaces de vie sco­laire à réin­venter : les learning centres.

Ce sémi­naire voulait impulser une inci­tation au chan­gement en pré­sentant des récits por­teurs de cette « inno­vation » dans le contexte de l’enseignement supé­rieur essen­tiel­lement (en Grande-​​Bretagne et en France). Il a donc été proposé, à travers l’analyse de ce modèle et de son équi­pement tout numé­rique, de montrer comment per­mettre une meilleure réussite des élèves en modi­fiant pro­fon­dément les pra­tiques d’enseignement et les pra­tiques de médiation.

Dans le déve­lop­pement de la culture infor­ma­tion­nelle, et plus lar­gement dans la construction de tous les savoirs, cer­tains dis­cours domi­nants imposent les machines à apprendre comme modèle. Jusqu’à quand l’humain gardera-​​t-​​il la main sur la péda­gogie et la didac­tique ? Et plus par­ti­cu­liè­rement en information-​​documentation où les tech­no­logies numé­riques ont lar­gement bou­le­versé le rapport de l’homme aux données ?

Aujourd’hui l’élève s’informe et com­mu­nique avec le monde en temps réel et voici res­surgir le fan­tasme selon lequel l’informatique et l’explosion d’Internet inventent de nou­velles façons de penser et d’organiser l’apprentissage. L’enseignement dis­pensé dans l’établissement, autrefois organisé en cours souvent cloi­sonnés, évoluera désormais en « écosystème » per­méable, faci­litant les col­la­bo­ra­tions. Le pro­fesseur dans son rôle de « coach » conservera donc toute sa légitimité.

Or, un ensei­gnement à dis­tance géné­ralisé, dés­in­carné, ne ferait qu’élargir la fracture numé­rique. Et ce n’est pas être pas­séiste que de résumer ce sémi­naire à ce simple slogan : « croyez en vous et en vos capa­cités à bouger, car il est urgent de changer de modèle, de passer du cours à l’autodidaxie, d’envisager l’action d’apprendre sans maître, de passer enfin du CDI au learning centre ! »

Voir en ligne : Lire l’analyse critique de la Fédération des enseignants documentalistes de l’éducation nationale

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0