CLASS-EDU Site personnel de conseils pédagogiques/didactiques

La dictée négociée au cycle 3.

mardi 7 décembre 2010, par classedu

L’intérêt consiste dans la confrontation entre élèves pour expliciter les stratégies, les justifications, diminuer la responsabilité de chacun en la partageant, aide mutuelle sur un même texte, collaboration, habitudes d’analyse des doutes, entraînement à utiliser les outils.

- Script de séquence :

Chaque élève écrit individuellement, sa dictée. L’enseignant relit une deuxième fois la dictée. Puis un temps est consacré à un échange entre les élèves deux à deux, afin de discuter chaque divergence entre eux, (un groupe de trois élèves si la classe a un nombre impair). A ce moment il est indispensable de laisser les élèves utiliser les outils de la classe, afin d’éviter que celui qui parle le plus fort ne l’emporte. La confrontation doit se faire autour d’une décision argumentée. Les élèves doivent se mettre d’accord et proposer ensuite une seule dictée, fruit de la réflexion orthographique des deux élèves. La dictée peut être alors recopiée sur une seule feuille, comportant les deux noms des élèves. Il s’agit bien d’un entraînement, encore une fois il est inutile de noter, même si les erreurs seront signalées (compteur à erreurs en marge). Les deux élèves auront à la fin la même évaluation. Une correction collective au tableau doit lever les derniers doutes et fixer les stratégies. L’enseignant doit faire reformuler, faire redire les justifications par certains élèves plus faibles, il reste l’arbitre et le médiateur en cas de litige.

- Réinvestissement de l’activité :

La même dictée peut être reproposée le jour suivant et cette fois évaluée. Dans ce cas la réflexion des élèves, les explications et la confrontation sont prioritaires. Savoir mener des stratégies et élaborer une justification, permet aux élèves de développer des compétences pour bien orthographier un écrit.

- En conclusion, ce dispositif offre l’occasion à une pédagogie par l’erreur de se développer : il s’agit d’apprendre à partir de ses propres erreurs repérées, analysées en mobilisant ses connaissances, en échangeant avec ses camarades, en sachant utiliser des outils pertinents.

P.-S.

ClassEdu, 2011

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0