CLASS-EDU Site personnel de conseils pédagogiques/didactiques
Accueil du site > Dictionnaire de la formation > Théorie de la clarté cognitive, selon Fijalkow

Une théorie qui accorde un poids égal à la signification et au code

Théorie de la clarté cognitive, selon Fijalkow

samedi 16 octobre 2010, par classedu

La théorie de la clarté cognitive postule qu’il y a deux aspects du développement de la compréhension de la tache de lecture par les enfants :
- la compréhension de ses buts
- la compréhension de ses caractéristiques techniques Fijalkow prône l’intégration de ses deux aspects dans l’apprentissage de la langue écrite en refusant de privilégier l’un ou l’autre de ces aspects. L’enfant passerait par trois phases de développement dans son apprentissage de la lecture :
- une première phase dite cognitive au cours de laquelle l’enfant doit s’efforcer de comprendre les fonctions et les techniques des taches qu’il doit entreprendre. C’est à cette phase que la théorie de la clarté cognitive s’intéresse plus particulièrement et qui est selon elle négligée dans l’enseignement traditionnel qui privilégie essentiellement la deuxième phase.
- cette deuxième phase est une phase de maîtrise qui est en fait un entraînement à des savoir-faire afin d’atteindre une certaine maîtrise.

- enfin la troisième phase dite d’automatisation où les savoir-faire sont si bien intégrés que l’apprenant n’a plus à s’en préoccuper.

P.-S.

Source de la définition et éléments de recherche autour de ce concept de clarté cognitive : http://www.crdp-montpellier.fr/ress...

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0