CLASS-EDU Site personnel de conseils pédagogiques/didactiques
Accueil du site > Communication pédagogique, gestion de classe > Gérer son matériel scolaire et ses connaissances

Gérer son matériel scolaire et ses connaissances

mardi 5 janvier 2010, par classedu

À l’école maternelle, l’élève n’a pas à gérer individuellement son matériel : le matériel de la classe est rangé selon les habitudes du groupe ; c’est une gestion collective. En revanche, dès qu’il arrive à l’école élémentaire, l’élève se trouve confronté à un problème important : il possède un cartable avec tout un ensemble d’objets personnels dont il a la responsabilité individuelle. Au collège, les choses se compliquent davantage, plus de professeurs, des enseignements cloisonnés, des attentes et devoirs multipliés... Un savoir s’organiser s’impose pour les élèves. Et cela s’apprend comme toute chose. L’heure de vie de classe au collège ou la demi-heure d’études dirigées en primaire sont les temps privilégiés de cet apprentissage.

- Il convient d’aider les élèves à acquérir un peu de méthodologie.

- Pour cela, aborder les points suivants :

- les méthodes de travail pour développer l’autonomie ;
- l’organisation personnelle : utiliser le cahier de consignes ou de textes, vérifier que les affaires nécessaires chaque jour se trouvent dans le cartable ;
- l’efficacité dans le travail : installation matérielle confortable, plan de travail dégagé, outils nécessaires à disposition...

- AIDER L’ÉLÈVE À GÉRER SES AFFAIRES

- Élaboration de la frise de la journée : cette frise comporte des repères fixes (récréations et interclasses) et des repères mobiles (demander aux élèves de placer ceux-ci à différents moments de la journée : Coin lecture, Mathématiques, Écriture...). Construction de la frise de la semaine avec les élèves
- Répertorier les activités particulières exigeant un matériel spécifique (EPS, éducation artistique, musicale...). Y faire référence chaque jour. Ainsi, la veille, l’élève sait ce qu’il doit apporter le lendemain.
- Impliquer les parents dès le début de l’année. Faire coller cette frise sur le cahier de liaison (ou de consignes ou de textes) et expliquer son usage en réunion de parents. Bien sûr, l’aide des parents, essentielle au début, devra se faire plus discrète par la suite.
- Pour le matériel de tous les jours, il est bon d’en faire l’inventaire régulièrement (surtout en début d’année). Éventuellement, faire vider la trousse le matin dans un récipient placé sur la table afin que les élèves aient toujours leurs outils à disposition, puis la faire remplir le soir et ranger dans le cartable.
- Un coin de rangement du matériel de dessin peut aider l’élève dans la gestion de son matériel. Consignes du soir
- Chaque soir, faire consulter la frise de la semaine et énumérer collectivement ce qu’il faut apporter le lendemain^).
- Rappeler que les manteaux, écharpes, bonnets, gants... font partie des objets dont les enfants sont responsables.

- APPRENDRE A L’ELEVE A GERER SES DEVOIRS A EFFECTUER DANS LA CLASSE ET HORS LA CLASSE

- savoir inscrire dans le cahier de classe
- savoir planifier son travail personnel
- identifier des personnes ressources pour se faire aider
- savoir effectuer des recherches documentaires personnelles
- ../...

- AIDER LES ELEVES A ASSIMILER DES OBJETS DE SAVOIR RENCONTRES EN CLASSE

- conduire l’élève à s’interroger sur les activités faites en classe : qu’ai-je fait ? à quoi ça sert ? quel sens j’attribue ? pourrais-je m’en servir ailleurs ?
- amener l’élève à penser l’objet de savoir : qu’ai-je retenu ? qu’ai-je appris de nouveau ? qu’est-ce que j’en comprends ? comment pourrais-je réutiliser cette connaissance dans un autre domaine ?
- conduire l(élève à prendre une distance sur ce qu’il a appris : si je devais réexpliquer ce que j’ai retenu, comment ferais-je ? comment expliquer les choses ? quels sont les mots clefs ? quelle est l’idée principale ? comment je peux résumer ce que je viens d’apprendre ?

Ce dernier point peut se travailler en autonomie à la maison avec des allers-retours en classe, il permet à l’élève de penser et réfléchir l’objet de savoir construit précédemment, de le réviser voire de le revisiter, de se mettre en débat intellectuel avec cet objet de savoir. C’est alors un travail d’écriture qui sert de façon générale la production d’écrit si l’on utilise le dispositif pédagogique du journal des apprentissages qui est un débriefing scolaire voir article à ce propos : art

P.-S.

ClassEdu, 2010/édité par eduactive.info

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0