CLASS-EDU Site personnel de conseils pédagogiques/didactiques
Accueil du site > Enseigner le français, la langue, la grammaire > Aujourd’hui l’apprentissage de la lecture...

Aujourd’hui l’apprentissage de la lecture...

mercredi 17 janvier 2007, par classedu

Dans une contribution, Roland Goigoux (Université Blaise Pascal à Clermont-Ferrand) estime que "la lecture est une activité qui requiert simultanément une pluralité de connaissances et d’habiletés intellectuelles. Celles-ci doivent être toutes enseignées et exercées à l’école si l’on ne veut pas se résoudre à un échec précoce et cumulatif des élèves les moins sollicités et les moins instruits hors l’école. En d’autres termes, les recommandations adressées aux enseignants devraient insister sur « ce qu’ils n’ont pas le droit de ne pas enseigner ». Par exemple, ne pas exclure l’enseignement explicite des correspondances grapho-phonologiques, ne pas négliger les tâches d’écriture dès le début de l’apprentissage, ne pas remettre le travail d’enseignement de la compréhension à plus tard, ne pas réserver l’accès au livre aux seuls élèves capables de lire de manière autonome ou qui auraient fini leur travail avant les autres, etc." Dans cette perspective, "l’effet-maître" lui paraît plus important que "l’effet-méthode". "C’est pourquoi il est absurde, sur le plan politique, de rédiger dans la précipitation une nouvelle directive nécessairement en contradiction avec les programmes en vigueur : celle-ci ne peut que démobiliser les enseignants suspectés d’être des crétins ou des lâches. L’effet magique d’une circulaire capable à elle seule d’inverser les chiffres de l’illettrisme (selon les propos mêmes du ministre) stigmatise leur médiocrité antérieure, leur aveuglement, leur manque de bon sens et leur absence d’autonomie dans le travail". Extrait du Café Pédagogique .

- Sur le site d’Education et Devenir

- Tribune de Goigoux

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0