CLASS-EDU Site personnel de conseils pédagogiques/didactiques

Lire et écrire au cycle 3

dimanche 3 juin 2007, par classedu

- Le cycle des approfondissements de l’école primaire a une importante responsabilité : il lui appartient en effet de compléter et renforcer les apprentissages fondamentaux pour les rendre pleinement efficaces, de développer de nouvelles acquisitions – connaissances et compétences – plus complexes et de préparer chacun à assumer un statut de collégien marqué par une autonomie plus grande dans le travail scolaire qui exige la maîtrise de la lecture et de l’écriture.

- Conforter cet ensemble solidaire d’apprentissages, c’est prévenir, dès l’école primaire, l’illettrisme. Pas plus qu’il ne faut stigmatiser des populations « à risques » définies a priori, il ne faut se cantonner à des objectifs de bas niveau en lecture et en écriture qui seraient atteints par répétition et mécanisation. L’ambition est plus large, la prévention de l’illettrisme ne doit pas nous détourner de la promotion de la lecture dans toutes ses acceptions : lecture de travail et savante, lecture fonctionnelle, lecture-plaisir et de culture, etc. Pour gagner la bataille de la lecture, nous devons agir sur un double front : – en traitant le défaut de compétences, qui a souvent lui-même une double facette : l’insuffisance de connaissances (langagières, techniques, patrimoniales, etc.) et la déficience des stratégies de lecture, souvent trop unidimensionnelles (le « faible lecteur » traite tous les textes de la même façon ; il ne construit pas vraiment de sens avec ce qu’il lit, juxtaposant des informations incomplètes plus qu’il ne les relie) ;

- La brochure suivante est un outil favorable à cette exigence

P.-S.

Source : Eduscol

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0