CLASS-EDU Site personnel de conseils pédagogiques/didactiques

Parlons de la nouvelle orthographe

vendredi 27 juin 2008, par classedu

Une langue évolue, l’orthographe change. les instances francophones compétentes ont proposé des rectifications de l’orthographe française. En effet, environ 2 000 mots ont désormais une nouvelle graphie, plus régulière ; par exemple :
- évènement (plutôt que événement) s’écrit comme avènement ;
- boursouffler (plutôt que boursoufler) ressemble à souffler ;
- connaitre (plutôt que connaître) ne prend plus d’accent inutile ;
- entretemps (plutôt que entre-temps) est soudé (comme longtemps).

Nous voudrions attirer votre attention sur le fait que la "nouvelle orthographe" (élaborée par le Conseil supérieur de la langue française en collaboration, notamment, avec l’Académie française, et publiée au Journal officiel), sans être imposée, est recommandée. Ainsi, dans le Bulletin officiel du ministère de l’Éducation nationale, on peut lire, au chapitre de l’orthographe : "On s’inscrira dans le cadre de l’orthographe rectifiée" (B.O. hors série d’avril 2007). L’Académie française précise encore : "Aucune des deux graphies [ni l’ancienne ni la nouvelle] ne peut être tenue pour fautive."

- ”Au cours des siècles, la langue française a largement évolué, et son orthographe a fait l’objet de plusieurs Aujourd’hui, l’orthographe du français connait une nouvelle évolution. En effet, les instances francophones compétentes, parmi lesquelles l’Académie française, ont proposé un nombre modéré de rectifications orthographiques.

- L’emploi de la « nouvelle orthographe » n’est pas imposé, mais il est recommandé. Ces rectifications, qui touchent environ deux-mille mots, ont pour but d’unifier la graphie de certains mots, de supprimer certaines incohérences, de clarifier des situations confuses, pour contribuer ainsi au renforcement, à l’illustration et au rayonnement de la langue française à travers le monde.

- Dans l’enseignement et dans la correction comme ailleurs, aucune des deux graphies – ni l’ancienne ni la nouvelle – ne peut être tenue pour Les ouvrages de référence (dictionnaires, grammaires…) sont mis à jour, parfois progressivement. Quant aux outils informatiques, ils s’adaptent eux aussi : d’ores et déjà, tous les correcteurs informatiques couramment employés tiennent compte de la nouvelle orthographe.

- Pour en savoir plus, consultez le site d’information www.orthographerecommandee. info. 10 nouvelles règles

P.-S.

ClassEdu.com, 2000-2008

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0