CLASS-EDU Site personnel de conseils pédagogiques/didactiques
Accueil du site > Enseigner le français, la langue, la grammaire > Apprentissage du lexique : la corolle lexicale

Apprentissage du lexique : la corolle lexicale

vendredi 17 avril 2009, par classedu

- La “corolle lexicale” est un outil élaboré par le groupe de recherche INRP « EVA ».

- C’est un modèle pour organiser la collecte de mots effectuée par les élèves. Cette activité peut s’effectuer en liaison avec plusieurs activités de classe.
- L’ élaboration d’une corolle s’effectue à partir de mots ou de thèmes structurant sémantiquement un texte lu. Ou bien, à partir d’une étude spécifique effectuée en classe dans un domaine précis. Il s’agit donc de valoriser un texte de lecture ou de se servir d’une leçon comme support pour enrichir le vocabulaire.

- Il est ainsi permis la découverte d’ une extension lexicale du mot, sa polysémie ; de comprendre une organisation du lexique,
- Élaborer une corolle lexicale, c’est faire raisonner les élèves sur des textes écrits en se centrant sur divers champs lexicaux, c’est opérer des regroupements, des catégorisations.
- La corolle est un outil d’apprentissage. Ce dispositif convoque une exploration d’un mot dans toutes les directions d’étude possible.
- C’est une investigation menée en classe, afin de découvrir les fonctionnements du vocabulaire, de multiplier les points de vue autour d’un mot.
- Chercher à garnir les pétales offre la possibilité de clarifier les relations d’homonymie, synonymie, antonymie, hyperonomye (les mots génériques, les mots étiquettes).... Il se construit un ensemble de connaissances sur le lexique, un matériau en vue d’une création poétique ou de jeux de création verbale (par exemple l’ogre/l’orgue de barbarie), en vue de productions d’écrits où l’imaginaire est appelé, la création de mots mais aussi surtout l’emploi de mots riches en nuances et possibilités d’interprétation.

- Le laboratoire lexical, autour de la corolle

- Proposer aux élèves un thème de recherche lexicale (d’après une lecture suivie ou une leçon dans une discipline donnée)
- Distribuer aux élèves des marguerites aux nombreuses pétales vides, leur indiquer qu’ils pourront rajouter autant de pétales qu’ils le souhaitent (procédure de « visualisation et mémoire des recherches »),
- Par groupe de 4 (5 groupes dans la classe au maximum), leur demander de rechercher l’ensemble de mots auxquels le thème choisi leur fait penser (procédure de « brainstorming »), les lister sur des feuilles à part.
- Demander aux élèves de rassembler ces mots par catégories (ou familles) dont ils choisissent le critère de rassemblement,
- Écrire ces mots sur les pétales et le nom de la catégorie (le critère) au centre de la pétale,
- Demander aux élèves de venir lire les mots trouvés et expliciter les raisons de leur regroupement (procédure de restitution et d’explicitation : Comment ont-ils réalisé leur corolle ? Quel est le critère ? Est-il valide ?),
- Discussion avec la classe sur la pertinence de la catégorisation et sur les mots affichés, explicitations lexicales nécessaires, recherches des élèves dans des dictionnaires (procédure de validation et d’échanges collectifs),
- Chaque groupe vient exposer sa corolle lexicale et justifie son regroupement ,
- Au final, des recoupements sont effectués afin de déterminer la corolle lexicale de la classe sur le thème donné qui restera affiché au mur (procédure d’institutionnalisation)

- En conclusion :

Deux objectifs : travailler la langue d’un auteur, ou travailler la langue de l’enseignant. Dans les deux cas, il s’agit d’une langue partagée par tous les élèves de la classe. C’est une langue chargée d’un vécu collectif... La mobilisation lexicale visualisée dans la corolle révèle une activité linguistique que les élèves pourront s’autoriser à réinvestir dans des situations d’écriture, à déployer en production d’écrit... La corolle lexicale donne à observer l’étendue d’un champ lexical, à observer la fluidité du langage selon les registres de vocabulaire, elle permet de comprendre une transversalité des mots au travers des disciplines, des écrits, des réseaux sémantiques. Ce dispositif s’inscrit pleinement dans une perspective de maîtrise de la langue dans toutes les disciplines.

P.-S.

ClassEdu, 2009, tous droits réservés.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0