CLASS-EDU Site personnel de conseils pédagogiques/didactiques
Accueil du site > Communication pédagogique, gestion de classe > Sciences d’appui à la pédagogie

Sciences d’appui à la pédagogie

samedi 15 décembre 2007, par classedu

La pédagogie a besoin de disciplines scientifiques qui la nourrissent, qui l’interrogent, qui l’interpellent, qui la fassent douter, qui l’enrichissent, qui la fasse évoluer vers une optimisation constante des démarches pédagogiques et didactiques et leurs enseignement dans les instituts de formation des maîtres (IUFM).

- Le savoir pédagogique est un savoir spécifique. Il tire sa spécificité de deux raisons principales :
- il est praxéologique (tourné vers l’action), normatif (il dit ce qu’il faut faire), axiologique (il se réfère à un système de valeurs) ;
- il dépend de composantes multiples, nourri de savoirs résultant de l’expérience autant que de savoirs scientifiques ; elle est aussi orientée par une réflexion sur les finalités de l’éducation...

- La pédagogie ne peut être une science. Elle doit recourir à des connaissances explicites qui sont élaborées par les sciences humaines ou expérimentales. La pédagogie ne peut être un champ de bataille idéologique. Elle ne peut non plus être une pratique aveugle. Les connaissances généralisantes seront traduites dans des situations particulières... (D’après Nathan Repères sur la Pédagogie)

- L’essor de la Pédagogie fut lié au développement de la psychologie de l’enfant. Le fonctionnement cognitif des enfants apparaît comme le fondement d’une connaissance de la pédagogie. On confondit longtemps la psychologie et la pédagogie ; on enseignait dans les Ecoles normales jusqu’à la création des IUFM les deux disciplines sous le nom de cours de "psychopédagogie" Depuis les années 1970, d’autres sciences humaines sont venues éclairer le champ pédagogique et effriter le binôme précédent. A cause de la complexité éducative l’acte pédagogique peut avoir besoin des lumières de différentes disciplines scientifiques pour élucider un problème. Il peut paraître utile de convoquer à des moments distincts des connaissances issues de sciences multiples, aux méthodes et aux objets différents. C’est ainsi que des sciences d’appui comme la psychologie, la psychosociologie, l’épistémologie des disciplines, la politique l’histoire, l’éducation comparée apportent une remédiation à éclairages croisés au problème pédagogique.

- LES DIFFÉRENTES SCIENCES D’APPUI SONT :

- les sciences de l’éducation
- la psychologie expérimentale
- la psychologie du développement
- la psychanalyse
- les sciences cognitives
- la psychosociologie
- la sociologie
- l’histoire de l’éducation
- l’économie de l’éducation

P.-S.

ClassEdu.com, 2007/édité par eduactive.info

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0